Capu à e Furcelle

Publié le par Vagabondu

Description
Randonnée effectuée le samedi 15 mars 2008 - Xavier Luciani et Jean-Thomas Poletti.
Sortie facile s'il y a de la neige...

L'objectif de la sortie était Punta Artica. Malheureusement, l'enneigement était très faible. Nous nous sommes donc tournés vers Capu à e Furcelle qui présentait des pentes skiables. Finalement, la neige était tellement agréable à skier sur cette pente que xavier a décidé que l'on devait la descendre deux fois... ;-)
 
Distance à plat
16300 m
Distance réelle
16700 m
Altitude minimum
1137 m
Altitude maximum
2062 m
Dénivelée positive
1400 m
Dénivelée négative
1400 m
Temps
07h00


 
undefinedDépart de "A Funtana di Carolina" : 7h00.

undefinedLe portage, ça casse les c....... !!!

undefinedOn peut enfin chausser : 1390 m.

undefinedA Sarra di San Tumasgiu. Ca a bien fondu...

undefinedDu coté de l'Alcudina, la neige semble encore bien présente.

undefinedNon, on ne skiera pas Capu à u Tozzu aujourd'hui.

undefinedVue depuis Bocca à Retta. Et dire qu'il a neigé la semaine dernière.

undefinedEn route vers Capu à e Furcelle.

undefinedCimatella depuis E Furcelle.

undefinedVue du sommet.undefinedAvant de redescendre.

undefinedOh! Un avion.

undefinedEt oui, le ski c'est mieux avec la neige.

undefinedCapu à e Furcelle et Punta Cimatella.

undefinedRetour à la voiture. Always Coca-Cola...

Publié dans Randonnées Hivernales

Commenter cet article

vagabondu 18/03/2008 15:51

lol

Jean-Chris 18/03/2008 13:49

Aie!!! désolé, je ne voulais pas provoquer une dispute conjugale entre vous...

vagabondu 17/03/2008 23:17

Et tu es certains que personne n'est monté te chercher ton sac au sommet ?!?

xavier 17/03/2008 15:21

En réalité je ne nous ai pas vraiment laissé le choix pour la deuxième descente (et montée), vu que arrivés à Ninu, on s'est aperçu que j'avais laissé mon sac au sommet... Sympa la remontée skis sur l'épaule (les peaux m'attendant gentiment au sommet dans le sac)!!!

Jean-Chris 16/03/2008 21:27

Vous avez eu bien raison de rentabiliser la longue approche en re-skiant une deuxième fois la pente finale. Le skieur de rando optimise toujours ses sorties!